© La Saga Air France - 80 ans de l'Aéropostale  
     
 
 

Né le 9 avril 1871 à Étampes, Marcel Bouilloux-Lafont devient avocat puis prend, avec son frère, la direction de la banque familiale sise à Étampes, avec succursale à Paris. Il devient maire de sa ville natale en 1913, mandat qu'il conserve jusqu'en 1929, poussant de la sorte au développement des activités aéronautiques de cette commune, ainsi qu'à l'implantation de la base aérienne 251 Étampes-Mondésir.

En avril 1927, Marcel Bouilloux-Lafont rachète à Pierre-Georges Latécoère la Compagnie des Lignes Latécoère et lui donne le nom de «Compagnie Générale Aéropostale» plus connue sous le nom d'Aéropostale.

En 1930, la Compagnie Générale Aéropostale exploite un réseau de 17 000 kilomètres, rassemblant 80 pilotes, 250 mécaniciens, 53 radios, 250 marins. Elle possède 218 avions, 21 hydravions et 8 navires.

Le bilan est déposé le 28 mars 1931. Une cabale politico-financière suit, transformée en un énorme scandale attisé par les ennemis des Bouilloux-Lafont qui désiraient leur élimination de la scène aéronautique.

Il a tenu à passer son brevet de pilote (formé par Jean Mermoz) et a beaucoup contribué à la légende de l'Aéropostale.

 
     
     
 
Sur les traces des pionniers de l'Aéropostale
 
 
 
     
  Le 19 octobre 1927, Antoine de Sant-Exupéry atterrit à Cap Juby pour occuper le poste de chef d’aéroplace. Il restera dans le désert saharien jusqu’en 1929. C’est au cours de ces années de quasi solitude qu’il rédige Courrier Sud, alors qu’il accueille et dépanne les pilotes de La Ligne.

«Ma mission consiste à entrer en relation avec les tribus maures et à essayer si possible de faire un voyage en dissidence. Je fais un métier d’aviateur, d’ambassadeur et d’explorateur.»
Lettres à Pierre d’Agay, Cap Juby, 1927.

De Toulouse à Cap Juby, l’année 2017 célèbre les 90 ans de l’arrivée de Saint-Exupéry à Cap Juby et rend hommage aux héros de la ligne aérienne Latécoère.
 
         
   
  © Montage et réalisation Eugène Bellet  
   
 
 
 
 
Après la pétillante et acrobatique Dorine Bourneton, c'est le grand journaliste et écrivain Patrick Poivre d'Arvor qui nous fera l'honneur d'être le parrain du 35e Rallye Toulouse Saint-Louis.

Qui mieux que l'animateur de l'émission Vol de nuit pour partager cette édition qui fera honneur au détachement d'Antoine de Saint-Exupéry (dont il est un intarissable passionné) à Cap Juby en 1927 ainsi qu'à la création de la Compagnie Générale Aéropostale?

Préparons-nous à vivre de beaux moments de flânerie aéro-littéraire...
 
     
   
  © France Loisirs Le Club 2016 on ©YouTube  
         
   
         
 
 
   
       
  RALLYE TOULOUSE SAINT-LOUIS - AIR AVENTURES ©1983/2017 S'INSCRIRE / RÈGLEMENT GÉNÉRAL / NOUS CONTACTER