1927, Marcel Bouilloux-Lafont crée l'Aéropostale
     
         
   
 
       
 
 
    INFORMATIONS LÉGALES
Le calendrier et les étapes ne sont pas contractuels. Jusqu'à la date du départ
et en cours de déroulement, ils sont susceptibles de modification en fonction
des contraintes éventuelles, techniques, administratives ou autres.
 
     
    Aérodrome de Lasbordes - 34, Avenue Jean René Lagasse - 31130 BALMA
 
 
 
    RÈGLEMENT DU RALLYE - CONTACT - SUIVEZ-NOUS SUR facebook© et twitter©

© 1983 AIR AVENTURES - RALLYE TOULOUSE SAINT-LOUIS DU SÉNÉGAL


 
 
 
   
 
Historique du Rallye
Le Mot du Président
Les rallyes précédents
1927, création de l'Aéropostale
Résultats des épreuves 2016
Photos et vidéos du RTSL 2016
Sponsors des équipages 2016
   
Demande d'informations
Règlement général
Autres documents
   
Affiche du Rallye 2017
Messagerie du Rallye
Le Rallye sur le Web
   
La Piste des Géants
 
 
   
PRÉSENTATION ET COTATIONS
Une série d’épreuves constitutive d’une compétition amicale est proposée aux équipages du Rallye.

La participation aux épreuves doit se faire dans le strict respect des règles de l’air.

Les épreuves sont classées en quatre catégories :

1- Épreuves de précision d’atterrissage et d’évaluation de consommation
2- Épreuves de visualisations de photos et de signaux sol
3- Épreuves de connaissances techniques et historiques à bas de QCM
4- Épreuves surprises en relation principalement avec la sécurité des vols


Chaque épreuve fait l’objet d’une cotation exprimée en points de pénalités.

Des pénalités spécifiques sont aussi prévues pour le non respect vis-à-vis d’articles du règlement, pour des infractions au regard de la réglementation aérienne ou pour des fautes de nature à nuire à la sécurité, à l’ordonnance et à la bonne tenue du rallye en général.
Le directeur du rallye et le directeur des vols sont seuls juges des sanctions éventuelles et de leur cotation.
L’équipage du rallye est celui qui totalise le moins de points de pénalités.

Le directeur du rallye a toute autorité pour prononcer l’exclusion de tout pilote dont l’esprit et le comportement nuiraient au bon déroulement du rallye.
 
RECLAMATIONS
Les réclamations doivent être adressées par écrit au directeur des vols au maximum 1 heure après la proclamation des résultats de l’épreuve contestée.

Après examen avec le commissaire de l’épreuve, la réponse sera communiquée à l’équipage auteur de la réclamation dans un délai de 24 heures.

Toute décision consécutive à une réclamation peut entraîner une modification des résultats de l’épreuve contestée et du classement général.

La décision finale du directeur du rallye est sans appel.
 
VISUALISATIONS
PHOTOS
L’épreuve consiste à identifier une photo et à la positionner sur une carte mise à disposition par l’organisation
Pénalité : 50 points par photo mal positionnée ou non identifiée.
ORIENTATION MAGNÉTIQUE D'UNE FLÈCHE
L’équipage doit évaluer en degrés entiers, l’orientation magnétique d’une flèche.
Pénalité : 3 points par degré d’erreur, limité à 180 points
ANGLE DE DUX SEGMENTS
L’équipage doit évaluer en degrés entiers, l’angle le plus faible formé par le prolongement de deux segments.
Pénalité : 3 points par degré d’erreur, limitée à 180 points.
AXE ET DISTANCE ENTRE DEUX SEGMENTS

L’équipage doit évaluer en degrés entiers l’axe magnétique de la droite non matérialisée reliant les 2 signes. Il doit également évaluer la distance en mètres entiers, entre les centres des 2 signes.

Pénalité : 3 points par degré d’erreur, limité à 180 points
  3 points par mètre d’erreur, limité à 180 points
ÉPREUVE MIXTE
C’est une combinaison des exercices rapportés plus haut. La note finale sera la somme des cotations de chaque exercice.
ATTERRISSAGE DE PRÉCISION
L'atterrissage doit se faire le plus près possible de la ligne blanche de référence

Pénalité :
4 points par mètre d’écart, limitée à 200 points.

Le touché doit s’effectuer simultanément sur les deux roues de train principal, avec une distance maximale de 5 mètres entre le toucher d’une roue et le toucher de l’autre (sans vent traversier).
La roulette de nez doit être clairement dégagée du sol.
* Les avions à train classique doivent atterrir dans une configuration où la queue se trouve nettement en-dessous de la référence horizontale de l’avion.
AVANT LA LIGNE DE RÉFÉRENCE
Le point de touché retenu est celui du premier contact de l’avion avec la piste, y compris dans le cas où une partie de l’avion touche le sol avant le train principal.
APRÈS LA LIGNE DE RÉFÉRENCE
Le point de touché retenu est celui du train principal lorsque l’avion commence à rouler à la fin de tous ses rebonds.
REBONDS
En cas de rebonds, avant ou après la ligne, le point de touché retenu est celui donnant le maximum de pénalités.
Un avion est considéré en rebonds lorsque, après un toucher, les roues principales (ou une seule roue) quittent le sol d’une hauteur supérieure à son diamètre.
ATTERRISSAGE ANORMAL OU DANGEREUX
200 points de pénalité
Sera considéré comme anormal ou dangereux :
  - Roulette de nez pas clairement dégagée du sol. Atterrissage plat.
- Avion à train classique n'étant pas dans une configuration avec la queue clairement sous l'horizontale.
- Toute partie de l'avion autre que les roues touchant le sol.
- Une roue principale dégagée du sol d'une hauteur supérieure au diamètre de cette roue au moment de l'impact initial, sans condition de vent de travers.
NOTATION DE L'ATTERRISSAGE DE PRÉCISION
CONSOMMATION
La quantité demandée peut être formulée en litres et en dixièmes de litre. De même, la quantité livrée sera inscrite en litres et en dixièmes de litre.

Il est interdit de ne remplir que des réservoirs vides. Le manuel de vol fera référence.

Pour des raisons de sécurité, il est recommandé de ne pas assécher les réservoirs.

La quantité demandée sera inscrite par le commissaire. Elle devra correspondre au trajet parcouru.

L’équipage peut, à tout moment pendant la livraison, modifier la quantité demandée. La notification aux Commissaires doit intervenir tout de suite après la fin de la livraison.

Pénalité :
10 fois le pourcentage de la différence entre la quantité d’essence demandée et la quantité livrée rapportée à la quantité demandée. Pénalité limitée à 200 points.

Si la quantité demandée n’est pas en cohérence avec le trajet réalisé, pénalité maximale de 200 points.

Exemple :
Quantité demandée : 95, 1 litres
Quantité livrée: 100,3 litres
Différence : 5,2 litres
Soit un écart de 100,3 x 5,2 = 5,5 % par rapport à la quantité demandée

Pénalité : 5,5 x 10 = 55 points
  5,2:95,1 = 5,46 % soit une pénalité de54,6 points arrondis à 55
QUESTIONNAIRE A CHOIX MULTIPLE (QCM)
Dix questions par QCM.
Les QCM seront posés en Français ou en Anglais.
Les questions porteront sur trois types de sujet :
Technique aéronautique
Histoire de l’aviation
Connaissance des pays survolés

Pénalité : 10 points par erreur.
ÉPREUVES SURPRISES
Pénalité maximum : 50 points